Thèses en ligne de l'université 8 Mai 1945 Guelma

Contribution a l'étude de l’effet de radiation des radiations téléphoniques des cellulaires sur les bactéries

Show simple item record

dc.contributor.author Behloul Fatima Zahra, Benabbes Somia
dc.date.accessioned 2019-02-18T20:05:06Z
dc.date.available 2019-02-18T20:05:06Z
dc.date.issued 2014-06
dc.identifier.uri http://dspace.univ-guelma.dz:8080/xmlui/handle/123456789/2265
dc.description.abstract Généralement il est admis qu’une discussion de 60min au téléphone portable est suffisante pour modifier la structure microbienne de l’oreille. En effet et suite à notre expérience en des deux souches isolés chez une adulte volontaire n’a pas été réalisée après la communication. L’apparition de deux autres espèces, pathologie ont causés une otite qui a fait souffrir la volontaire pendant quelque jours. Nous permet que les radiations émient par le téléphone cellulaire sont capable de marquer des légères modifications de la flore cutanée des utilisateurs. Sous un autre angle des bactéries isolées de l’air ambiant que nous supposons « des souches vierges » ont été mis en culture entre deux portables en communication pendant 60 min. là aussi ces bactéries ont développé une résistance aux antibiotiques ; ce qui prouve encore une fois que les radiations émissent lors des communications téléphoniques par les cellulaires sont suffisants de marquer des mutations qui phénotypiquement s’expriment par une développement de la résistance aux antibiotiques usuels ;soit par modification de la structure microbienne du milieu exposé. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher SNV.STU en_US
dc.subject radiation , cellulaire , bactéries en_US
dc.title Contribution a l'étude de l’effet de radiation des radiations téléphoniques des cellulaires sur les bactéries en_US
dc.type Working Paper en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account